La maison de retraite

Parfois, la situation des personnes âgées devient tout bonnement invivable au domicile. Effectivement, la personne âgée ne parvient plus à monter les escaliers (et ne peut donc pas accéder à certaines parties de sa propre maison qui lui étaient jusque-là accessibles) et à assurer le suivi de ses tâches ménagères (préparation des repas, documents administratifs, entretien de la maison). En plus de ces facteurs, il est possible que certaines personnes âgées aient souffert de la perte de leur conjoint, créant une nouvelle perception psychologique du domicile, qui est vu comme un foyer vide et inhabituellement chaleureux. La solution de la maison de la retraite peut alors apparaître.

Il convient tout d’abord de savoir comment chercher la maison de retraite, celle qui correspondra à vos attentes. La demande d’admission varie selon les départements et les régions, mais la plupart des départements centralisent le dossier de demande d’entrée dans la maison de retraite : il vous est donc possible de le télécharger, de le remplir, et de l’envoyer directement aux différentes maisons de retraite ayant une situation géographique convenable. Le dossier de demande d’entrée dans la maison de retraite n’est pas spécifiquement compliqué : il demande des renseignements civils et administratifs, des renseignements sur le mode de vie de la personne âgée, les aides financières éventuelles et, enfin, le dossier médical, qui est rempli directement par le médecin traitant ou par des professionnels du milieu hospitalier.

Pour certaines personnes âgées, il peut également être davantage adapté de se rendre dans la maison de retraite médicalisée la plus proche. Celle-ci diffère en effet des maisons de retraite traditionnelles, puisqu’elles fourniront des soins directement pour les personnes âgées dépendantes, sans pour autant négliger tous les autres aspects de la vie courante. Chaque résident de la maison de retraite peut ainsi avoir une maladie particulière – rhumatisme, escarres, dénutrition, etc. – qui doit être renseignée avant l’entrée dans la maison de retraite spécialisée : celle-ci n’en sera que davantage capable de venir en aide aux personnes âgées.

Enfin, le tarif reste l’argument majeur qui peut poser un véritable problème pour les personnes âgées souhaitant entrer dans la maison de retraite qu’ils ont choisi. Le tarif est divisé en trois parties : il couvre les soins, la dépendance et l’hébergement. Les soins sont directement pris en charge par la caisse d’assurance maladie, tandis que la dépendance est prise en charge en partie par le département, qui se traduit sous l’allocation personnalisée d’autonomie. Enfin, pour les personnes les plus sensibles financièrement, sachez qu’il existe des aides du département pour couvrir l’hébergement, notamment via la caisse d’allocations familiales. Néanmoins, il vous faut savoir que le coût de la maison de retraite reste élevé malgré les prestations proposées : on constate en effet une partie à charge de 2200 euros en moyenne par mois (pouvant différer selon le milieu dans lequel se trouvent les personnes âgées). La personne âgée devra donc probablement faire appel à ses économies, ou alors se tourner vers sa famille, qui devra l’aider financièrement à supporter le séjour dans la maison de retraite.